Mutuelle : comment sont remboursés les médicaments ?

Souvent incompris, le prix de remboursement des médicaments est variable selon quelques critères bien définis. L’Assurance Maladie change parfois les remboursements grâce à leur taux et leur base ou simplement en favorisant le déremboursement de certains médicaments.

Concernant le remboursement de médicaments par la mutuelle

Le remboursement de la complémentaire santé intervient comme complément du remboursement de la Sécurité sociale. Pour ce remboursement, aucun dépassement d’honoraires ne sera exigé, car les prix des médicaments seront fixés par l’État. La prise en charge complète de votre mutuelle sera donc suffisante sur le poste pharmacie, dans le cas où vous acceptez des médicaments génériques. Il se peut aussi qu’il y ait un reste à charge à votre niveau, si vous optez pour le médicament de marque au lieu d’un générique. Les mutuelles présentent aussi des forfaits annuels concernant la prise en charge de la pharmacie, et qui seront non-remboursables comme le vaccin antigrippe, une contraception… Pour trouver la mutuelle santé qui vous correspond, il est important de déterminer quels sont vos besoins. Des experts à votre écoute pour trouver la meilleure offre. Pour toute information (présentation des garanties, devis, conseil et souscription), MAIF propose de vous mettre en relation avec les conseillers MGEN.

Connaître les coûts des médicaments pour un remboursement

Autrefois, c’était assez simple de savoir la catégorie et le prix des médicaments avec une vignette bleue, blanche ou orange selon le taux de remboursement. Cette méthode n’existe plus actuellement. Vous pouvez cependant connaître le prix ainsi que le taux de remboursement de vos médicaments avec un autre moyen. Pour connaître le tarif et le taux, avant de se rendre à la pharmacie, il est possible de consulter un site gouvernemental spécialisé. Dans ce site, vous aurez une proposition de médicaments. Pendant que vous vous rendez à la pharmacie, remettez l’ordonnance et votre carte vitale au pharmacien. Il va alors imprimer le ticket carte vitale au dos de l’ordonnance, ce qui reprendra l’ensemble de toutes les informations utiles à emmener chez la mutuelle.

Remboursement de médicaments : les règles à respecter

Les médicaments peuvent aussi être affectés par la mutuelle sur prescription fournie par un médecin, un infirmier, un chirurgien-dentiste, un dirigeant de laboratoire d’analyses, ce qui est limité par leur fonction professionnelle. Quelques topiques externes peuvent aussi être pris en charge s’ils sont prescrits au niveau d’un pédicure-podologue. Pour faciliter le remboursement des médicaments, cette prescription doit être réalisée avec des indicateurs thérapeutiques accédant à des prises en charge. Les médicaments devront alors figurer dans les listes des médicaments qui seront remboursés à un assuré social, et qui est fixée par l’arrêté ministériel. Il faut aussi savoir que pour tout médicament à prescrire, cette prescription doit indiquer notamment la posologie ainsi que la durée de votre traitement ou bien la fréquence d’unité de conditionnement (en boîte ou en flacon).

Comment fonctionne une assurance responsabilité civile ?
Mutuelle : comment sont remboursés les frais d’ostéopathie ?